Coûts de fonctionnement du FRR

Organisation et ressources humaines

Après une réduction significative de son plafond d’emplois, passé de 56 en 2010 à 48 en 2014, puis une année de stabilisation en 2015 où des promotions internes ont été privilégiées, le FRR a continué en 2016 à renforcer son organisation afin de pouvoir assurer ses missions, par le recrutement de collaborateurs expérimentés. À la suite de la décision, en août 2015, d’orienter 2 milliards d’euros vers le financement de l’économie française, le Directoire a souhaité, lors des discussions budgétaires, renforcer les compétences du FRR par la création en 2016 d’un poste dédié au capital investissement. Un recrutement a donc été réalisé, portant les effectifs du FRR à 49 collaborateurs permanents, dont 41 sous contrat Caisse des dépôts. Au cours des prochaines années, le FRR poursuivra son effort de sécurisation des processus et d’adaptation des ressources humaines et informatiques, tout en veillant à la maîtrise des dépenses.

Les coûts du FRR

Le total des charges pour l’année 2016 s’est élevé à 63 millions d’euros contre 119 millions d’euros en 2015, soit en baisse de 47 %. Cette forte diminution résulte de la baisse des frais de gestion, comprenant les frais fixes et variables, les frais sur le mandat « overlay », les frais sur titres et les charges techniques sur TVA, qui s’élèvent à 39,2 millions d’euros contre 95,4 millions d’euros en 2015. En effet, si les frais fixes ont légèrement augmenté, les frais variables comptabilisés en 2016 sont en forte diminution par l’effet cumulé d’une baisse des commissions versées en 2016 et de la reprise d’une provision passée en 2015, qui s’est finalement révélée supérieure à la commission versée. Par ailleurs, l’année 2016 a vu une hausse du coût du mandat « overlay » (+ 59 %) due à la montée en charge de l’activité « placement des liquidités » et à une hausse annoncée des tarifs du prestataire. Au total, l’ensemble des frais de gestion (39,2 millions d’euros sur 63 millions d’euros de charges d’exploitation) représente 62 % du total des charges, contre 80 % en 2015 (95,4 millions d’euros sur 119 millions d’euros).

Les frais de conservation se sont élevés à environ 10 millions d’euros cette année. Enfin, les autres coûts, correspondant à l’enveloppe limitative (frais de personnel, informatique et autres frais généraux), sont en légère baisse à 14,0 millions d’euros contre 14,4 millions d’euros en 2015. Ils représentent moins de 4 points de base par rapport à l’actif sous gestion.

Copyright 2017 fondsdereserve.fr Mentions légales Réalisé par My Jungly